Partagez | .
 

 ALEKSEY Ϟ La destinée parfois ça craint.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Attention v'là l'Admin !
avatar

Appelez-moi

Messages : 138
Age : 24
Avatar : Colin O'Donoghue
Crédit : sparkle
Double Compte : Aucun pour le moment.

MessageSujet: ALEKSEY Ϟ La destinée parfois ça craint.   Mer 28 Aoû - 16:00


Aleksey I. Koslov
feat Colin O'Donoghue | ©️Tumblr

« Le pouvoir a toujours été une affaire de famille.
Le pouvoir a toujours été une affaire d'individualité. »



mon identité mon caractère

Nom : Koslov Prénom(s) : Aleksei Igorevich Âge : 29 ans Date & Lieu de naissance : 23 août 1995 à Saint-Petesbourg Nationalité : Russe Statut : Célibataire Orientation Sexuelle : Bisexuel Profession : Directeur du programme "Viridim Equum Project" Groupe : Zêta

Au fond de lui, Aleksey a toujours été un brave type. Pas trop bête, plutôt intelligent même, il était d'un naturel souriant, joyeux et sociable. Toujours à aller vers les autres, à les faire rire, à les soutenir lorsque ça n'allait pas. Mais tout ça, ce n'était pas ce que l'on attendait de lui et à force de forcing, son père a réussi à le transformer, à le changer radicalement en cet être froid, distant et sans cœur que l'on peut voir aujourd'hui. Pourtant, derrière cet air fier et machiavélique, si l'on regarde bien ses yeux, on peut y percevoir de la tristesse et de la mélancolie, comme si sa véritable nature était toujours là, coincée, cherchant un moyen de sortir.



□ Personne ne se retrouve à Moscou par hasard, encore moins aujourd'hui. Raconte-moi, comment es-tu arrivé ici ?
Mes oreilles me joueraient-elles un vilain tour ou est-ce que je suis bel et bien en train d'entendre quelqu'un me poser des questions ? Je suis désolé mais le fils de sa grandeur, le majestueux Président de la République de Russie ne répond pas aux journalistes qui n'ont pas rencontrés préalablement mon agent. Et de toute manière tu tapes Aleksey Koslov sur wikipedia et tu as toute ma biographie donc tu sais parfaitement comment et pourquoi je suis à Moscou.

ru.wikipedia.org/wiki/Aleksey_Koslov a écrit:
Après des études en sciences politiques et relations internationales à Paris, Aleksey retourne à Moscou à l'âge de 26 ans afin de prendre la tête du parti, devenant au passage le plus jeune leader de l'histoire de ce parti, ainsi que pour seconder son père dans son travail, devenant son principal représentant. Des rumeurs courent qu'il serait depuis peu à la tête d'un projet révolutionnaire mis en place par notre bien-aimé président. Mais bien entendu ces rumeurs n'ont jamais été prouvées, notre président ne ferait jamais de projets secrets.
□ Comment as-tu été infecté ? Si tu ne l'es pas, as-tu peur que cela t'arrive un jour, ou au contraire as-tu envie de te transformer ?
Moi infecté ? Et d'ailleurs comment êtes fou au courant de toute cette histoire ? -petit signe discret en direction d'un garde- Bon et bien j'imagine que je n'ai pas le choix de vous avouer toute la vérité puisque vous avez l'air d'en connaître pas mal. Non je n'ai pas été infecté, j'ai regardé tout cela à travers une vitre teinté et jamais, au grand jamais, je ne serais assez stupide pour me laisser injecter des produits que le gouvernement est en train de tester. Bon encore les criminels on ne leur a pas vraiment laissé le choix mais les autres là … Qu'ils sont cons. D'ailleurs ils sont bien plus con de s'être enfuis, on aurait pu les protéger mais bon … Père me l'a toujours dit, donne du pouvoir au peuple et il réussira à se le foutre dans le c..., enfin vous voyez ce que je veux dire. Si j'ai peur d'être à mon tour un jour infecté ? Je connais le moyen de transmission, je connais tout ce qu'il est actuellement possible de savoir sur le virus, je possède la liste de tous les alphas et les sigmas que j'essaie de tu... de retrouver afin de les aider à comprendre ce qu'il se passe. Vous pensez vraiment que je pourrais finir infecté ? Vous êtes un petit rigolo non ?

□ Quels sont tes pouvoirs ? Comment les as-tu découverts ? Si tu n'en as pas, quels pouvoirs aimerais-tu posséder ?
Des pouvoirs certes j'en ai plusieurs. Un très sympathique consiste à envoyer des hommes te tuer dans ton sommeil dans de longues et d'atroces souffrances et réussir à faire passer ça pour un suicide. Magnifique pouvoir non ? Bon si jamais je devais être infecté … Rien qu'imaginer cette probabilité me fait mourir de rire mais essayons de rester sérieux. Si jamais je venais à être infecté, on ne sais jamais, par mégarde, pas égarement … Déjà je pense que je m'injecterais tout de suite après l'antivirus pour pouvoir être plus puissant qu'un simple Bêta ou Delta et ensuite j'aimerais développer des formes de manipulations mentales. Pourquoi pas jouer avec les souvenirs des gens, ça a tout de même l'air marrant et plutôt pratique vous ne trouvez pas. Si par exemple je pouvais faire en sortes que vous oubliez tout ce dont on vient de parler … Enfin j'ai pas vraiment de pouvoir magique pour cela n'est-ce pas ?

□ Tu détiens le pouvoir de retourner dans le passé et d'y changer une chose, une seule, qu'est-ce que ce serait ?
Le passé c'est le passé, ça parasite le présent. Et puis qu'est-ce que je pourrais bien vouloir de plus dans ma vie ? L'intelligence, le pouvoir, la richesse ? J'ai déjà tout ça … Il y a bien ce garçon … Celui qui était avec moi à l'université à Paris, celui avec qui je suis sorti deux longues années … Celui qui m'a brisé le cœur … Peut être que je reviendrais en arrière et je choisirais de tomber dans les filets de quelqu'un d'autres … Enfin il a eu ce qu'il méritait celui-là de toute façon alors à quoi bon ? En revanche laisse moi deviner, si toi tu avais ce pouvoir, ton plus grand souhait aurait été de ne jamais m'aborder pour me poser toutes ces questions, n'est-ce pas ?

□ Quelle est ta plus grande peur ? La chose qui dresse tous les poils de ton corps, la chose qui te fait dégouliner à en inonder le planché ?
Ma plus grande peur ? Peut être mon père. Mon père a toujours été mon modèle, mon idole. Mais c'est quelqu'un qui tient à son image et qui est prêt à absolument tout pour la concerner. Je sais que si jamais mon scandale devient beaucoup trop dangereux pour lui, il n'hésitera pas à employer les grands moyens contre moi et à me traiter comme n'importe quel autre. C'est pourquoi je me dois de retrouver tous ceux qui se sont échappés du laboratoire, tous ceux qui ont pu être contaminé et que je me dois de les éliminer jusqu'au dernier. Tout simplement parce que dans cette histoire, c'est eux … ou moi. Et je ne vais pas laisser ma peau pour une petite bande d'attardés qui croient bons de jouer les apprentis sorciers avec les pouvoirs que NOUS leurs avons donnés et qu'ils auraient dû en guise de gratitude pour nous et pour le privilège que nous leurs avons donné, utiliser pour défendre l'intérêt de leur nation.

□ Tu as une dernière chose à m'avouer ? Une petite confession ? Une petite anecdote croustillante sur ta vie ? Rassures toi, avec moi tes secrets sont bien gardés.
Une dernière chose à ajouter ? Oh que oui. Je trouve le fait que vous ayez ainsi décidé de mettre fin à vos jours si subitement et inexplicablement bien dommage. Sachez que vous me sembliez être une personne fort sympathique qui aurait pu accomplir de grandes, très grandes choses dans cette vie que vous quittez. Non ne criez pas, calmez-vous, mes gardes s'occupent de tout, ne vous inquiétez pas ça ne fera pas mal ... ou presque pas du moins. J'irais parler à votre famille pour leur dire à quel point vous étiez un grand homme et que la nation entière est attristée par cette tragédie. Bien entendu j'ai comme le pressentiment qui si jamais vous aviez eu le malheur de parler du Viridim Equum Project à l'un d'entre eux, il ne prendra pas bien longtemps avant de vous rejoindre. Je vous souhaite une bonne mort.



Derrière l'écran

Pseudo : Lustman Prénom : Quentin Âge : 19 ans Région : Là où sur la carte d'Evelyne il fait toujours un temps pourri Où avez-vous trouvé le forum ? : Bah devine Vos avis dessus ? : J'adore normal il est de moi (et des autres accessoirement mais ça on s'en fou nyaaa  ) Fréquence de connexion : conséquente Niveau de rp : un certain niveau Personnage inventé ou Scénario ? : from my mind As-tu pris connaissance du règlement et t'engages-tu à le respecter ? oui Un dernier mot ? : i am a banana @@ 



Dernière édition par Aleksey I. Koslov le Mar 3 Sep - 9:08, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viridim-equum.forumactif.com/forum

Attention v'là l'Admin !
avatar

Appelez-moi

Messages : 138
Age : 24
Avatar : Colin O'Donoghue
Crédit : sparkle
Double Compte : Aucun pour le moment.

MessageSujet: Re: ALEKSEY Ϟ La destinée parfois ça craint.   Mer 28 Aoû - 16:00


Il était une fois ...



Au début, on naît dans une certaine famille. Aleksey est le fils de notre bien aimé président Igor Koslov et d'une descendante d'une des plus grandes fortunes de Russie. Autant vous dire que son contexte familiale a été primordial durant toute sa vie. Il a été élevé pour devenir un homme de la haute société, respectueux, classe en toute circonstance, mais également pour pouvoir succéder à son père dans sa carrière politique. Aleksey s'est longtemps considéré comme appartenant à une famille princière même si en Russie, cela peut être très mal vu. Il s'est toujours bien entendu avec sa mère en revanche sa relation avec son père est plus complexe. Ce dernier a toujours souhaité mettre des distances entre lui et son fils pour créer une sorte d'idéal, de culte en sa personne pour que son fils n'ait dans la vie qu'un seul but : devenir comme lui.

Puis on se détache de cette famille et on commence à avoir des rêves. Petit, Aleksey n'aspirait pas vraiment à une carrière politique, même si depuis son plus jeune âge son entourage lui faisait un bon petit bourrage de crâne à l'ancienne afin qu'il n'ait pas d'autres choix. En réalité, il a toujours voulu travailler au cinéma, devenir acteur à Hollywood, marcher sur les tapis rouges les plus prestigieux au monde, faire rêver le monde entier. Petit, il avait appris l'anglais derrière le dos de ses parents qui refusaient qu'il apprenne la langue de l'ennemi en regardant des séries et des films en version originale sous-titrée. Il a également pris des cours de théâtre en laissant croire à son entourage que cela pouvait lui permettre de s'exercer et de pendre de l'assurance pour ses apparitions publiques lorsqu'il reprendra le flambeau de son père.

Alors on fait ses propres expériences et ses propres choix. Aleksey a découvert sa bisexualité à l'âge de 17 ans dans des conditions très ... spéciales on va dire. Il sortait avec cette fille plus âgée que lui, de 22 ans pour être exact qui tenait à faire son éducation sexuelle à fond. Et pour cela ils devaient passer par l'habituel plan à trois avec un de ses potes qu'elle avait trouvé on ne sait où. Au final, ils étaient tous les trois chez l'ami en question et au moment de passer aux choses sérieuses, la fille reçue un coup de fil qui l'obligea à partir d'urgence. Dix minutes après son départ, Aleksey était surpris d'être allongé sur le canapé avec le mec à moitié au-dessus de lui alors qu'il n'était resté que pour finir son verre. Il a annoncé sa sexualité à sa famille qui lui a répondu par cette simple phrase qu'il retiendra certainement toute sa vie. « Tant qu'en public tu es avec une fille, t'as le droit de faire ce que tu veux dans l'ombre avec les mecs. »

Et on part car on pense que l'on a besoin de s'éloigner d'eux pour se trouver. Ses parents ont toujours voulu que le jeune Aleksey reste en Russie pour faire ses études mais ce dernier comme tout jeune de son âge rêvait de voyage et d'aventure. Il partit, non sans négocier sec avant, faire ses études à Paris, qui restait une des villes les plus prestigieuses du monde sans se trouver sur le continent américain. Là-haut, il découvrit complètement le style de vie occidental et en plus d'étudier la politique comme son père le désirait, il a découvert les arts, la gastronomie et d'autres domaines tous aussi variés les uns et les autres qui lui plaisaient tant. Il a passé les plus belles années de sa vie en France et adorerait y vivre. Pour lui, Paris est sa ville et Moscou est cette femme jalouse qui le retient en otage.

Mais la vie finit toujours pas nous faire mal. Aleksey est tombé une seule fois amoureux dans sa jeune vie. Il était beau, il était français, il étudiait dans la même faculté que lui. Ensemble ils ont vécu une merveilleuse histoire où Alek était heureux et épanouis. Mais vint le moment de retourner en Russie et même si les deux avaient pu rentrer ensemble, tout avait changé. En effet Alek n'était plus le même sous les coups de pressions de son père et ne reconnaissant plus l'homme qu'il aimait tant, c'est à contre-cœur que le français dû rompre. Aleksey eût le cœur complètement brisé, mais ne pouvait se détacher de lui et son esprit de plus en plus torturé par son père le poussait à faire les pires folies. C'est pourquoi lorsqu'il fût mis à la tête du Viridim Equum Project, il le fît emprisonné pour une raison complètement inventée et falsifia les registres pour qu'il soit avec les condamnés à mort sur lesquels ont testé le virus.

Alors on retourne dans cette famille qui sera toujours là pour nous épauler. En rentrant de France, son père l'a directement placé à la tête du parti pour toujours avoir le contrôle dessus malgré son rôle de président qui l'en empêchait. Au fur et à mesure qu'il exécutait les ordres de son père : faire disparaître certains opposants, mettre en place une propagande forte, censurer tous les médias, Aleksey commençait à perdre lentement son humanité et à se transformer en quelqu'un de froid, moqueur et sans cœur. Son père avait enfin réussi à en faire sa parfaite marionnette, c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a accepté d'être à la tête du Viridim Equum Project sans avoir ne serais-ce qu'un sursaut de dégoût sur cette idée.

Et on fait tout pour être l'enfant tant désiré. Depuis que tous les Alphas et Deltas se sont enfuis, Aleksey fait tout en son pouvoir pour les rattraper et les capturer afin d'éviter une trop grosse contamination dont son père serait tenu responsable. Il sait parfaitement qui si cela devait arriver, son père n'hésiterait pas une seconde à le faire tomber à sa place. Même s'il laisse croire aux nombreux scientifiques qu'il cherchait un moyen de les soigner, son véritable but est de les exterminer tous un par un dans le but d'assurer sa propre survie dans le monde impitoyable auquel il n'a jamais pu échapper.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viridim-equum.forumactif.com/forum
 

ALEKSEY Ϟ La destinée parfois ça craint.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avez -vous honte parfois ?
» Prise en main de sa destinée!
» Elkäèl, l'histoire d'une destinée...
» L'ironie du sort est parfois de très mauvais goût [PV Olive]
» Une dérision peut parfois devenir une passion. [Feu Follet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRIDIM EQUUM PROJECT :: L'accès aux zones sécurisées :: Vérification des cartes d'accès :: Identification validée-