Partagez | .
 

 Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Novice des smileys
Novice des smileys
avatar

Appelez-moi

Messages : 118
Avatar : Nicolaj Coster-Waldau
Crédit : Me
Double Compte : NON

MessageSujet: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Mer 11 Juin - 6:12


Janis P.  Vlomkwist
feat Nicolaj  Coster-Waldau | ©️ Moi-même  

« Use de ta curiosité avec prudence et elle te sera bénéfique, abuse en et tu devras en accepter les conséquences.. »



mon identité mon caractère

Nom : Vlomkwist Prénoms : Janis, Piotr Âge : 31 ans Date & Lieu de naissance : le 12 février 1993 à Holstebro au Danemark Nationalité : Dano-russe Statut : Célibataire Orientation Sexuelle :  Hétéro Profession : Ingénieur en informatique et en téléphonie. Spécialiste des réseaux sécurisés (ancien hacker/cracker). Groupe : Lambda

La stature affable du danois n’apparaissait pas vraiment au premier regard, tant l’humilité de l’homme dépassait bien étrangement la norme des gens simples dont il vient, et auquel il est fier d’appartenir.
Toutefois, sa réussite résultant d’un dur travail et d’une ténacité assez rare dans sa famille, il affiche parfois une certaine suffisance, sans pour autant franchir les limites de l’acceptable dans la société bourgeoise qu’il fréquente.
Car, oui, grâce à une excellente rémunération et la judicieuse décision de faire gérer son argent par la notaire de famille, il peut s’offrir un confort, qui sans être luxueux, n’en est pas moins devenu son ordinaire.
Réaliste et pessimiste de nature, il agit comme une fourmi en rajoutant le fruit de ses économies en réserves financières dès qu’il le peut, ce qui dénote souvent par rapport aux comportements de ses fréquentations un profond déphasage.
Loin de lui valoir rejet et mépris, cet aspect lui attire un certain respect de cette société pour qui l’argent est le mètre étalon de la valeur de l’individu qui le possède !..

En totale harmonie avec son corps, il pratique de nombreuses activités physiques en plus de ses entraînements pour son hobby, le triathlon.
Ce qui sincèrement lui confère un corps très attractif pour la gente féminine, en plus de l’admiration de celle masculine sur le nombre d’heures passées à courir, à nager et à faire du vélo. Cette dépense physique agit également sur la personnalité du jeune homme, évacuant stress et frustration dans le sport, il en devient affable, voir même placide dans ses rapports avec les autres.

Cela affiche également à la vue de tous sa ténacité, sa capacité à mettre tout en œuvre pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé, si inaccessible soit-il !.. Car, il vise toujours la première marche, et même s’il ne la gravit que rarement, il sait faire de ses échecs une motivation pour continuer à travailler ses aptitudes afin qu’elles répondent à ses désirs.
Cependant, lors des compétitions de triathlon, une autre facette de l’ingénieur se laisse surprendre aux yeux de tous, il devient félin, se transformant en prédateur prêt à se débarrasser de tout obstacle par tous les moyens. Ce qui amène à craindre ses colères et vengeances extrêmement rares, heureusement !

Toutefois, c’est sa nature généreuse et douce qui transparait le plus souvent, montrant une tolérance typique des scandinaves aux excès des naturels exubérants, il ne faut pas pour autant oublier que le feu couve sous la glace…
Ce qui en amour conduit le jeune homme à une forme d’intransigeance, il se donne complètement et demande en retour une égale attention.
Allant jusqu’à de froides et cinglantes répliques à toute ‘donzelle’ qui ne souhaiterait pas vivre qu'une simple relation éphémère et sans saveur. Au final, cela lui vaux une assez mauvaise réputation, mais il n’en a que faire.




□ Personne ne se retrouve à Moscou par hasard, encore moins aujourd'hui. Raconte-moi, comment es-tu arrivé ici ?
Raisons professionnelles…
Les seules qui puissent avoir ramené le danois sur les terres maternelles, car il ne ressent aucun attachement pour ce pays qui ne se respect que dans la tourmente des conflits et le jeu des influences. A ces yeux, la Russie n’a que peu d’attrait en dehors des primes d’expatriation et l’ampleur de la tâche pour rendre les réseaux de communication à la hauteur de celle occidentale.

□ Comment as-tu été infecté ? Si tu ne l'es pas, as-tu peur que cela t'arrive un jour, ou au contraire as-tu envie de te transformer ?
Il est difficile de répondre à une question traitant d’un problème dont on ignore l’existence même, alors que dire..
L’ignorance rend les audacieux aveugles des risques qu’ils prennent, cependant, il apporte une liberté et une joie de vivre, jouir de tous les plaisirs qu’une grande ville comme Moscou peut offrir sans vraiment se soucier du lendemain.
Toutefois, si un jour il venait à être contaminé, sa nature froide et réfléchie le conduirait à en faire payer le prix fort aux responsables, pouvant aller jusqu’à franchir des limites que sa moralité en temps normal aurait transformé comme un barrage infranchissable. C’est alors que la part sombre et néfaste, que tout homme possède, se révélerait à la face du monde, avec d’autant plus de cruauté que la nature originale de Janis est calme, généreuse et sans méchanceté.
Une virevolte à la « Jokerface »..
..et donc extrêmement dangereuse !..

□ Quels sont tes pouvoirs ? Comment les as-tu découverts ? Si tu n'en as pas, quels pouvoirs aimerais-tu posséder ?
Si la guigne venait frapper à sa porte ?.
Disons qu’à tout prendre, Janis opterai pour un pouvoir tant offensif que défensif, la pyrokinésie par exemple. Le seul souci serait la souffrance équivalente à l’usage de ce nouveau « don », qui ressemblerait bien plus à une entrave.
Après, il s’agit de définir les limites de ce pouvoir, étant donné qu’il ne pourra en avoir un aperçu qu’en faisant l’usage de ceux-ci et qu’il en paiera un prix assez déplaisant, je ne suis pas sûr que l’on puisse à ce stade de l’aventure en décrire les limites d’utilisations, sa maîtrise dans la forme et le ciblage de ses usages.
Inévitablement, l’acquisition de ses capacités seraient le fruit d’une contamination, ce qui le conduirait à une vengeance vis-à-vis de celui ou celle à qui il doit cette malédiction.
Qui plus est, n’ayant pas désiré ou sollicité ce sort, il n’aura aucune sensation de devoir quelque chose face à un groupe ou une alliance de contaminés qui souhaiterait le rallier à leur cause. Il sera peut-être amené à faire croire à une allégeance, juste pour ne pas avoir à gérer une source d’ennemis conséquente.
Ce qui donc au final, ne changera pas vraiment sa nature indépendante à tendance égocentrique.

□ Tu détiens le pouvoir de retourner dans le passé et d'y changer une chose, une seule, qu'est-ce que ce serait ?
Comme tout ingénieur, une connaissance même sommaire de l’effet papillon le dissuaderait de s’ingérer dans l’organigramme du destin. Cependant, il sera incapable de résister à son désir d’empêcher sa contamination, conscient que son égoïsme aura des répercussions sur sa vie, mais surtout sur celui ou celle qui hériterait de cette catastrophe.
Ceci dit, il n’en deviendrait pas insomniaque pour autant, tant le sort des autres n’aurait qu’une relative importance à ses yeux face à sa sauvegarde personnelle. Narcissique, non, humain seulement !..
Par nature l’homme n’agit que dans l’unique but de survivre, et donc, Janis est un homme des plus ordinaires dans ce domaine…

□ Quelle est ta plus grande peur ? La chose qui dresse tous les poils de ton corps, la chose qui te fait dégouliner à en inonder le planché ?
Sincèrement, Janis n’a jamais rencontré de situation réellement critique, en dehors de l’incident à son arrivée, alors à priori, sa plus grande peur il ne l’a connais pas encore.
Bien que qu’une contamination, dans l’éventualité où il connaitrait l’existence du virus, se rapprocherait d’un summum dans le domaine de ses peurs potentielles. Pour l’heure, seule l’angoisse de finir sa vie seul éveille un sentiment de vide, qui pourrait se transformer en une peur sur une disparition du monde sans être mort pour autant s’il venait à s’éterniser.

□ Tu as une dernière chose à m'avouer ? Une petite confession ? Une petite anecdote croustillante sur ta vie ? Rassures toi, avec moi tes secrets sont bien gardés.
Soyons clair, le danois ne parle jamais de choses qui embarrasseraient ses proches.
Alors que même sa famille ne sait rien de ses excès et de ses bourdes, vous voudriez qu’il donne dans le 'people'.
Non, oubliez ça !..

Tout juste, l’affirmation qu’il y a belle lurette qu’il a perdu son innocence dans pratiquement toutes les facettes que la vie offrent à un homme au physique avantageux et à l’aisance financière qui balaie toutes impossibilités.
Sexuellement, il s’est aventuré à toutes les expérimentations qui viennent naturellement à l’esprit de tout curieux. Au final, il s’est rendu compte de son conservatisme et de son peu d’enclin à la pratique non-hétéro.
Alcools et drogues, il s’y est aventuré dans un usage purement récréatif, sans jamais s’en servir pour oublier ce qui lui déplaisait dans sa vie, il n’en est donc jamais devenu dépendant et connait ses limites, qu’il respecte sans jamais les dépasser.
Désolé de vous laissez sur votre faim !.. Cool




Derrière l'écran

Pseudo : Karlounet Prénom : Christophe Âge : Majeur & vacciné depuis un bon moment Région : En Occitanie Où avez-vous trouvé le forum ? : Au hasard de mes vagabondages sur la toile Vos avis dessus ? : Suffisamment original et ouvert pour m’être attractif.. Fréquence de connexion : La chose qui fâche !..
Assez aléatoire, vu que je suis en recherche d’emploi, le RP ne sera pas ma priorité.. Niveau de rp : Correct et fluide à lire, quand la fatigue ne s’invite pas à la fête !.. Personnage inventé ou Scénario ? : Invention pure, avec les écueils qui en découlent naturellement…
Je dois tout de même signaler qu'il s'agit d'un remixe d'un personnage créé pour un autre forum, mais jamais joué.As-tu pris connaissance du règlement et t'engages-tu à le respecter ? Bien sûr et le respecter semble une évidence puis ce que je m’inscris.. SmileUn dernier mot ? : A priori non !..



Dernière édition par Janis P. Vlomkwist le Sam 14 Juin - 9:07, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blacksky.forumgratuit.org/

Novice des smileys
Novice des smileys
avatar

Appelez-moi

Messages : 118
Avatar : Nicolaj Coster-Waldau
Crédit : Me
Double Compte : NON

MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Mer 11 Juin - 6:12


Il était une fois ...



Frédéric Dard a écrit:
La véritable indépendance consiste à dépendre de qui on veut.

Une maisonnée des plus ordinaires,


La petite ville de Holstebro à l’honneur de figurer parmi la liste des cités les plus insignifiantes et méconnues des Danois, même par ceux dont le hasard les ont amenés à la traverser, alors ne parlons même pas pour le reste du monde pour qui le Danemark n’est qu’une province nordique.
Et quand bien même, si elle marquait un tant soit peu l’esprit d’un touriste, l’absence de toute particularité n’en ferait qu’un lieu de passage mentionné parmi plusieurs autres, qui s’effacerait petit à petit.

En réalité, toutes les familles y vivant se conformaient à chercher la tranquillité et la paix la plus parfaite, au point que cette normalité figurait dans les statistiques gouvernementales comme une population se renouvelant sans jamais s’accroître. Il faut dire que tout marginal a vite fait de s’enfuir vers la capitale pour y respirer enfin, laissant une vie paisible et sans éclat à ceux qui la désirent.

A ce titre, les Vlomkwist ne dérogeaient pas à ce tableau bien ordonné, avec le père de famille, cadre technique dans la société nationale de télécommunication, qui rapportait un bon salaire, habillement gérer par une mère au foyer dévouée à ses enfants.
Russe d’origine, cette dernière avait fuit l’URSS avec sa famille, car le libre penseur qu’était son père avait mis en danger les siens dans sa volonté de justice équitable pour tous. Guère à la mode chez les communistes qui s’en déclarait pourtant comme les pourvoyeurs, l'épée de Damoclès raisonna suffisamment fort pour le choix de la sagesse. Ceci aura une certaine importance sur l’accueil du futur exil Janis en ses contrées sauvages du berceau ancestrale maternel.

Revenons en à la composition du clan, enfants au nombre de trois chez cette famille de classe moyenne, qui en plus héberge les grands-parents paternels dont la rigidité éducative marqua grandement la personnalité de ces derniers, l’intimité n’a jamais été une priorité et cultivé son indépendance et son jardin secret un vrai tour de force.
L’austérité d’abord subit, créa par la suite un sentiment de fierté et un comportement empreint de manières surannées et bien peu communes pour une jeunesse du 21e siècle, si souvent perçu comme détachée de la réalité pour s’immerger dans un monde virtuel. Là encore, Janis su user de ses valeurs et de ce savoir-vivre d’un autre temps pour s’infiltrer dans le ‘beau monde’.

Toutefois, la descendance de ce couple très unis, qui ne cessait jamais de se taquiner durant les trajets du bus scolaire, devinrent très discrets au fil des départs, car chacun d’eux s’en alla à l’aventure qu’offrait les grandes villes, d’abord danoises pour les études. Puis au final, en terres étrangères pour ne jamais revenir sur celles natales qui n’offraient que peu d'avenir. Le clan Vlomkwist était donc appelé à disparaître en ses terres d’accueil…

Le premier à s’exiler fut le « ‘tit Jan’ », qui avait bien grandit depuis que son grand-père l’avait affublé de ce surnom, il partait pour la capitale afin d’étudier à l’université de Copenhague.
Brisant partiellement l’unité de la maisonnée, son absence coupait le lien de la génération des enfants avec celle des grands-parents, précipitant le déclin et la fin de ces derniers.
Promettant, sans vraiment y croire, qu’une fois ses études terminées, il reviendrait s’installer dans sa morne petite ville natale, ce qu'aucun membre de la famille ne crut ne serait-ce qu’un moment. Secrètement, Janis se voyait déjà parcourir la planète au fil de ses embauches, car il savait déjà plus ou moins la profession qui revêtait toutes ses attentes et saurait combler tous ses rêves.


William James a écrit:
L'action n'apporte pas toujours le bonheur, mais il n'y pas de bonheur sans action.


Une vocation !.. pas vraiment,

<<     Le flot de larmes d’une magnifique blonde accueillait la décision d’un tout jeune diplômé, avec mentions et recommandations, ce qui augurait un bel avenir malgré la fin d’une relation amoureuse à sens unique. Car, le fringuant et fier gaillard préférait s’engager complètement dans sa vie professionnelle plutôt que de guider ses choix de carrières en fonction d’une relation sentimentale sommes toute assez banale et commune à toutes celles déjà vécues.

« Attend !.. Janis, t’as décidé comme çà, sans même en discuter avec moi ?.. »

Un bref haussement de sourcils, signe très vite dissimulé d'une exaspération sur la perception un brin exagéré d'une petite amie qui le connaissait suffisamment pour n'avoir aucune exigence, aucune attente que Janis a dès le départ et explicitement fait entendre  que cette relation ne prendrait jamais la voie d'une union à long terme.
Inspirant longuement pour conserver calme et retenue, le temps des mises à plat était donc arrivé..

« Kirty !.. J’ai été honnête dès le début de notre relation, je ne t’ai pas caché mon intention de travailler à l’étranger une fois mes études terminées.. »

« Huurrmm !.. Peut-être, je ne m’en rappelle plus, mais je ne vois pas en quoi ton départ à l’étranger te conduit à me quitter ?. »

« S’il te plait !.. Réfléchie, j’ai un contrat de trois ans à Montréal et nous savons tous les deux qu’aucun d’entre nous ne peux jurer fidélité en étant séparé par un océan. Alors, soyons des adultes réalistes et honnêtes envers nous même... »

Mal à l’aise et n’appréciant pas l’insistance de son ex-compagne, Janis se retrouve dans une situation, qu’il n’avait jamais occupé, celui qui met fin à une relation.
En tant normal, son désintérêt affiché avait poussé toutes ses conquêtes à rompre, en endossant le rôle de la méchante. Une situation bien plus confortable !
Oubliant un bref instant toutes les règles vieillottes de ses grands-parents, il embrasse tendrement le haut de la joue de la jolie blonde, aux yeux rougis par une décision qui n’était pas la sienne, mais qu’elle savait définitive…
Pourtant, un masque de tristesse stratégique en guise d’excuses, permit à ce cher Janis de prendre la poudre d’escampette d’un mélo qui ne lui correspondait vraiment pas.

Après être rentré chez lui et avoir embarqué valises et sacs dans le coffre d'un taxi, il fît un rapide tour des troupes, constitués des amis et de la famille proches venus lui souhaitez bon voyage…

**  A moi l’aventure et la fortune, Canada me voilà !.. **
>>

Car, bien que fraîchement engagé, l’ingénieur en réseaux et systèmes de télécommunications sécurisées avait droit à une première mission à l’étranger. Cette première destination ne fut autre que celle de la « belle province » comme le disent les français, où un surcroit d’activité de la filiale nord-américaine de son employeur demandait de nouveaux collaborateurs pour y faire face.
Concevant toute une infrastructure pour une grosse société de courtage, il en profita pour placer ses premiers investissements non gérer par la notairesse familiale, et gagné quelques galons dans sa boîte. Une des règles de ses grands-parents consistant à ne jamais mettre toutes ses billes dans la même boite, il avait donc acquit une certaine tranquillité d'esprit à suivre ses conseils plein de sagesse.

Trois années s’écoulèrent en la chaleureuse ville de Montréal, le froid et distant Janis ne s’attacha à rien d’autre que sa routine, papillonnant de femme en femme sans réellement se lier sérieusement à l’une d’entre elles. Un choix des plus judicieux, lorsque l’on regarde la suite de son cheminement, muté durant deux années en Californie, puis accomplissant un contrat avec l’état chinois pendant deux années de plus. Toutes ces mutations lui avaient apporté de gravir rapidement les échelons des responsabilités dans son entreprise, et le jeune danois obtint une nouvelle affectation en Russie qui le parachutait à un poste qu'il espérait avoir plus tard.

Le temps s’était écoulé si rapidement que ce bon M. Vlomkwist n’avait pas pris conscience de la richesse que ses multiples expériences professionnelles à travers le monde avaient au fil du temps fait d’un bon ingénieur en informatique et télécommunication, un spécialiste désormais reconnu et renommé dans les réseaux Intra et Internet de haute sécurité.
D’où un salaire plus qu’important, couplé à une autonomie et une liberté de choix dans son travail que très peu peuvent se targuer de posséder.
Et alors que toutes les portes s’ouvraient à lui, le sieur Janis Piotr  Vlomkwist s’engagea sur une route où de ténébreux secrets d’état risquaient de briser sa vie, sans qu'il puisse les anticiper.
Serait-ce une femme qui l’attire dans sa toile ?... Un complot politique dont il ignore l’existence même ?.. Une jalousie interne œuvrant à le faire tomber de son piédestal ?..


Baltasar Gracian Y Morales a écrit:
Ayez toujours quelque chose à désirer ; sinon votre bonheur vous rendra malheureux.


Hasard ou retour d’une chance jusqu’ici trop favorable,


Un regard rêveur et sans but observait à travers un hublot un paysage aux couleurs juxtaposées par touches de verts émeraude et à celles aux tonalités plus pastelles en passant, où seul quelques villes et villages survolés tranchaient sans pour autant briser l’harmonie générale d’une steppe plate dont seuls les reliefs des forêts tranchaient cette monotonie assommante d’ennui.
Alors qu’un début de somnolence enveloppait l’ennui naissant du scandinave causé par la longueur du vol fût rompu par des soubresauts réveillant tous les voyageurs. C’est la vue bien trop net de la banlieue moscovite qui initia les premiers germes d’inquiétudes. Puis, plusieurs chutes d’altitudes successives secouèrent un vol jusque là sans incident notable.

Pour finir par un grondement qui réveilla la totalité des passagers alors qu’une fumée grisâtre envahissait l’appareil bien moins vite que la panique de ces derniers à la vue de flammes qui mangeaient ce qui retenait l’avion dans les airs.
De jolies hôtesses au professionnalisme efficace ne pouvaient pas dissimuler l’angoisse montante au fil de la perte de visibilité instaurée par la fumée qui s’insinuait désormais à l’intérieur de la cabine. Panique qui montait encore d’un cran lorsque des masques à oxygène tombaient des plafonniers, ôtant dès lors tout danger mortel par asphyxie, mais ne rassurait pas pour autant sur l’issue de cette situation.

Sans plus aucune vision sur ce qui se déroulait, d’énormes bruits de craquements, d’entrechoquements métalliques et des tremblements continus
Une fois les fracas d’un atterrissage pas totalement contrôlé furent passés, l’ingénieur danois perdit conscience sous le mirage d’une somptueuse femme surgit de nulle part qui semblait diriger les opérations de sauvetage.

Cependant, la catastrophe aérienne majeure fût circonscrite et limité à un atterrissage d’urgence sur le ventre de l’avion, ce qui rendait tout de même une bonne partie de l’aéroport de Moscou fermé.
Légèrement blessé et supportant mal cette immobilisation forcée, Janis utilisa sa semaine « d’incarcération hospitalière »selon les mots-même du danois, pour finaliser les démarches administratives afin de s’installer sur du long terme.

Et le voyage de M. Vlomkwist, qui avait bien mal fini, s’illumina par l’arrivée de sa future et ravissante collaboratrice, la demoiselle Katìc travaillait déjà à placer cette filiale russe sur les rails du succès. En charge de l’aspect gestion de la petite unité de logistique technique, elle avait plus qu’un charme slave, une sensualité qui devait titiller tous les popes de la capitales ’accueil froid qu’elle lui fît en disait long sur le mécontentement de se voir parachuté un ‘inspecteur des travaux finis’ pour surveiller et vérifié son travail...
La cohabitation se fera-t-elle sans heurts ?.. Qui sait ?...
D’autant que la demoiselle dégageait une étrange aura...





Dernière édition par Janis P. Vlomkwist le Sam 14 Juin - 9:17, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blacksky.forumgratuit.org/

Attention v'là l'Admin !
avatar

Appelez-moi

Messages : 138
Age : 23
Avatar : Colin O'Donoghue
Crédit : sparkle
Double Compte : Aucun pour le moment.

MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Mer 11 Juin - 19:11

Sois le bienvenue parmi nous  Cool  Nicolaj, l'image que t'as mis pour l'histoire  lèche  cache 
Si tu as la moindre question n'hésite pas  mignon 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viridim-equum.forumactif.com/forum

Attention v'là l'Admin !
avatar

Appelez-moi

Messages : 418
Age : 24
Avatar : Charlotte Gainsbourg
Crédit : last.fm
Double Compte : aucun

MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Mer 11 Juin - 22:53

Bonsoir et Bienvenue, ton caractère promet d'être intéressant.
Bon courage pour la suite de ta fiche, si tu as la moindre interrogation n'hésites pas à nous en faire part.
Buvons un coup pour fêter ton arrivée    

Comme le forum est en période de bêta-test, si tu souhaites nous aider tu peux répondre à ces sujets :
http://viridim-equum.forumactif.com/t223-ouverture-en-beta-test
http://viridim-equum.forumactif.com/t253-systeme-de-parrainage

La période de bêta-test prendra fin lorsque le forum aura un minimum de membre actif, s'en suivra alors une première intrigue  Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testcss.forumpro.fr/h1-accueil

Novice des smileys
Novice des smileys
avatar

Appelez-moi

Messages : 118
Avatar : Nicolaj Coster-Waldau
Crédit : Me
Double Compte : NON

MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Jeu 12 Juin - 0:17


Merci à vous deux, je m'attèle à finir la première partie de ma fiche et corriger mon histoire pour coller au concept.
Une fois validé, j'apporterai ma petite pierre à l'édifice, mais seulement une fois ma fiche terminée.. Wink

Ah oui, étant Lambda, je vais jouer un ignorant des risques de contagion, ça ne pose pas de problème ?


Dernière édition par Janis P. Vlomkwist le Ven 13 Juin - 5:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blacksky.forumgratuit.org/

Attention v'là l'Admin !
avatar

Appelez-moi

Messages : 418
Age : 24
Avatar : Charlotte Gainsbourg
Crédit : last.fm
Double Compte : aucun

MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Jeu 12 Juin - 0:47

Coucou, je comprends très bien, prends le temps qu'il te faut pour ta fiche. Mais pas trop quand même on est impatient de te valider   

Non aucun problème, sinon nous n'aurions pas mis cette possibilité de jeu. J'ai hâte de lire ta fiche  yipi 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testcss.forumpro.fr/h1-accueil

Personnage Non Joueur

Appelez-moi

Messages : 121
Crédit : Lustman

MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Jeu 12 Juin - 17:23

Tu es validé(e)




Bienvenue parmi nous =D

Avant les compliments, je te dirais de penser à te relire, il manque des mots par endroits et quelques fautes se sont glissé dans ton texte, notamment : "sollicité se sort" ici il faut employer "ce" ainsi que quelques tournures étranges : "Soyons clair, le danois ne parle jamais de choses embarrasseraient ses proches." et quelques fautes d'accord.
Je suis convaincue que la plupart de ces erreurs disparaîtraient avec une relecture.

Ceci dit, le caractère de ton personnage est très intéressant, son histoire également, malgré une arrivée mouvementé je ne peux que lui souhaiter la bienvenue à Moscou  Very Happy 

Je m'occupe de suite de te placer dans le bon groupe.


Toute nos félicitations, tu es officiellement répertorié comme Lambda dans les registres de Moscou. Quelle chance !
Pour débuter comme il se doit sur ce forum, nous t'invitons à visiter ces quelques liens.

Nous espérons que tu passeras un agréable moment en notre compagnie, au moindre problème n'hésite pas à contacter un membre du staff. Et encore toutes nos félicitations de la part de tout le forum.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Novice des smileys
Novice des smileys
avatar

Appelez-moi

Messages : 118
Avatar : Nicolaj Coster-Waldau
Crédit : Me
Double Compte : NON

MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Sam 14 Juin - 9:22



Re-Coucou ici,
J'ai relu en long et de travers de ma fiche, je pense avoir fait le tour des quelques fautes qui s'y trouvaient.
Ce n'est pas très fluide, mais cela donnera à mes futurs partenaires tous les éléments utiles pour une bonne interaction, enfin il me semble... Embarassed Embarassed 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blacksky.forumgratuit.org/

Attention v'là l'Admin !
avatar

Appelez-moi

Messages : 418
Age : 24
Avatar : Charlotte Gainsbourg
Crédit : last.fm
Double Compte : aucun

MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   Sam 14 Juin - 11:00

Merci d'avoir prévenu, il n'y a pas de raison que ça ne convienne pas ^^
Je déplace  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://testcss.forumpro.fr/h1-accueil


Appelez-moi
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..   

Revenir en haut Aller en bas
 

Janis P. Vlomkwist - Un ingénieur bien ignorant..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Ingénieur de Talent a votre service !
» Ingénieur nain et armes de tir
» GERARD ROUZIER, INGÉNIEUR OU GERVAIS CHARLES AVOCAT QUI SERA LE PREMIER MINISTRE
» Renom de l'Ingénieur des Camels
» Histoire d'un ingénieur nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRIDIM EQUUM PROJECT :: L'accès aux zones sécurisées :: Vérification des cartes d'accès :: Identification validée-