Partagez | .
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Personnage Non Joueur

Appelez-moi

Messages : 121
Crédit : Lustman

MessageSujet: Contexte   Ven 10 Mai - 10:14




8 décembre 1991 - Moscou (U.R.S.S.)
L'URSS s'effondre, les États-Unis viennent de gagner la guerre froide après une tension qui aura marqué une bonne partie de ce siècle. Comme beaucoup de Russes à cette époque, Igor Koslov , encore enfant, vit mal la défaite de son pays qui était pourtant considéré comme une grande puissance et qui aurait dû, à ses yeux, conquérir le monde. Une haine grandissante naquit en lui contre cet infâme Oncle Sam qui les avait humiliés et il commençait à imaginer des plans machiavéliques contre les anciens ennemis de sa nation. Mais c'était toujours un enfant, sans connaissance scientifique, sans crédibilité. L'idée de la bombe atomique avait frôlé son jeune esprit, mais la mort de la nouvelle grande puissance mondiale devait être plus subtile et plus lente, comme une gangrène qui rongerait petit à petit ce pays orgueilleux….




12 mars 2024 - Laboratoire Gouvernemental Russe Secret
La vie est dure en Russie, le pays n'a jamais su se relever de sa cuisante défaite face aux Américains. Aujourd'hui Koslov est un adulte et pas n'importe lequel, puisqu'il est le nouveau président de la République russe. Depuis plus de trente ans, son esprit ne se focalisait que sur une seule chose, se venger des anciens bourreaux de sa nation et enfin … il touchait au but. Il avait engagé deux des scientifiques les plus prometteurs et sans scrupule du pays : le grand Vladimir Smolenski et la belle Tatiana Stevanova, afin de mettre au point une arme aussi destructrice que la bombe atomique mais beaucoup plus vicieuse. Il nomma ce projet Viridim Equum, une référence biblique au chevalier de l’Apocalypse vert, symbole d'épidémie et de mort.

L'homme regardait marcher les condamnés à mort vers la salle d'opération. Ses deux scientifiques étaient revenus avec d'excellentes nouvelles, ils avaient découvert un virus particulièrement nocif pour l'homme. Le seul problème était que pour l'instant la contamination ne pouvait se faire que par injection sanguine mais le président avait tout de même décidé de faire tester l'efficacité du virus avant de résoudre ce petit désagrément. Ils appelèrent les détenus un à un, les nommant par une série de chiffres commençant par Alpha et commencèrent leur petite expérience.  Les symptômes ne se firent pas prier : ils étaient plutôt variables mais entraînaient à chaque fois une douleur intense : maux de tête intense, impression de se faire arracher les os du reste du corps, brûler vif, se noyer, suffocation, etc. Koslov, observait, satisfait ses cobayes souffrir et crier à la mort, en imaginant que devant lui se trouvait une horde d'Américains.

En parallèle, un antivirus avait été mis au point et fut testé sur une poignée de volontaires bien souvent obligés de se soumettre à ses tests pour pouvoir gagner de l'argent et survivre. Encore une fois on appela les cobayes un à un, les nommant par une nouvelle série de numéros commençant cette fois-ci par Sigma. Les premiers effets de l'antivirus ne se produisirent pas avant des heures, ce qui amena les scientifiques à penser que celui-ci était efficace. Mais au moment de les relâcher, les cobayes s'effondrèrent les uns après les autres, comme si quelqu'un s'amusait à arracher leur cœur.

Koslov ne réagit pas à ces morts subites, il ordonna à ce que l'on reconduise les condamnés dans leurs cellules et que les cadavres soient entreposés dans une pièce recluse avant de retourner à d'autres activités présidentielles certes beaucoup moins marrantes.




12 mai 2024 - Laboratoire Gouvernemental Russe Secret
Deux mois s'étaient écoulés depuis les expériences et absolument tous les cobayes étaient décédés. Le virus était donc un succès, il était maintenant question de trouver un antivirus efficace et un moyen de propagation plus pratique. Dans une cellule bien isolée au dernier sous-sol du laboratoire, les cadavres de ceux qu'on appelait Alphas et Sigmas étaient entreposés en tas, les corps ne changeant pas comme si ces hommes et ces femmes étaient en réalité plongés dans un profond sommeil.

Et c'est au beau milieu de la nuit que ces corps se réveillèrent. On ne sait pas comment, on ne sait pas l'expliquer mais toutes ces personnes se sont retrouvées debout au beau milieu de la salle. L'apocalypse allait commencer. Personne ne sait vraiment comment ça c'est déroulé, certains disent qu'une femme au corps enflammé s'est mise à courir effrayant les gardes, d'autres racontent qu'un homme les a noyés d'un simple regard, ou une autre version veut qu'un vieillard les ait tous poussés au suicide sans un mot, sans un geste. Tout ce que l'on sait, c'est qu'absolument tous ceux qu'on appelle Alphas et Sigmas se sont enfuis et qu'aucun témoin de l'évasion est encore vivant pour témoigner à ce jour.





Aujourd'hui - Moscou (Russie)
Aujourd'hui plus que jamais la ville de Moscou est en danger. Nous n'en savons que très peu sur ces Alphas et ces Sigmas qui se sont échappés. Tout ce que nous savons c'est que le virus et l'antivirus, en plus de créer cette fausse mort et d'horribles symptômes, a fait muter les gênes des cobayes permettant ainsi aux Alphas d'acquérir des facultés liées à un des quatre éléments tandis que les Sigmas voient certaines parties de leur psychique hautement développé. Nous savons également que le virus ne peut se transmettre uniquement par voie sanguine.

Peuple de Moscou, l'heure est grave. Une simple égratignure pourrait vous être fatale. Si jamais l'un de vos proches se voit contaminé, achevez-le tout de suite au risque de voir cette épidémie toucher le pays entier.

Dernière lettre écrite par Kirill A. Tostoï,
Opposant au régime, la veille de son "suicide".



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRIDIM EQUUM PROJECT :: L'entrée :: Le bureau d'accueil-